Choisissez une rubrique dans le menu du haut.

LE PARCOURS DU CHRONIQUEUR

À 25 ans, durant les années 80, Daniel Jasmin a été le premier Canadien à ouvrir un atelier de néons artistiques, La Galerie du Néon, rue Saint-Laurent à Montréal, après celle de Rudi Stern (Let there be neon) à New York. 

Éternel pigiste, titulaire de deux baccalauréats, Daniel Jasmin a été journaliste pour les magazines de Claude Charron, puis il a rédigé dans les années 90 le journal interne de Petro-Canada. Au début des années 2000, après avoir tenu une chronique dans le journal La Presse, il s'est lancé dans les jeux de société (Bagou, Polémique, Baby-Boomer). De nos jours, ses jeux continuent de vivre grâce à son fils Thomas qui a mis sur le marché une réédition du jeu Bagou.

Fils de l'écrivain Claude Jasmin, Daniel Jasmin s'intéresse aux voitures depuis toujours et aux voitures électriques depuis le lancement de la Leaf. En 2017, il achète son premier véhicule 100% électrique. Entièrement séduit par cette nouvelle technologie, il retourne à son métier de journaliste, mais pour parler cette fois-ci de voiture électrique !

Montréalais jusqu'en 2009, Daniel Jasmin vit maintenant à Val-David avec sa femme et son chien. On peut lire ses chroniques sur le site Roulez Électrique.com

DANIEL JASMIN